Crêperie – Restaurant – Pizzéria
Get Adobe Flash player

barbara luna

Concert Barbara Luna samedi 9 juin 2018 au Moulin du Grand Poulguin

Barbara Luna ne sera pas accompagnée de Raymond qui s’est fait opéré de l’épaule. On lui souhaite tous un très bon rétablissement. C’est donc au son de sa guitare que sera portée la voix magnifique de Barbara.
C’est au Moulin que le duo s’est formé pour la première fois en 2013. Depuis, chaque fois que Barbara est en Bretagne il se reforme pour jouer sur les scènes bretonnes comme la fête de la Belle Angèle.

barbara lunaDécidément BARBARA LUNA aime ce lieu enchanteur qu’est le Moulin du Grand Poulguin.

http://www.barbara-luna.com/

Barbara Luna : Née en plein cœur de la Pampa, à Roque Pérez, Barbara est un fascinant mélange d’énergie et de douceur.
Âme généreuse, voix puissante, elle nous amène au plus profond des émotions et des convictions qui font battre le cœur des hommes. Puisant dans les racines amérindiennes et africaines de la musique argentine, ses chansons parlent d’amour, de liberté, de la richesse du métissage, des brûlures de la passion et des horizons sans fin.barbara-luna2

Barbara enregistre son premier album en 1998 à paris « A la vida a la muerte » un voyage initiatique à travers l’Amérique du Sud, unanimement salué par la critique. 1998 marque également sa révélation auprès du grand public qu’elle séduit lors de sa participation au Printemps de Bourges. Barbara entame ensuite une carrière internationale en se produisant dans le cadre du festival itinérant de World Music Womad créé par Peter Gabriel. Aux quatre coins de la planète (Canaries, Sicile, République tchèque, Afrique du Sud, Singapour, États unis, Australie, Grèce…) elle démontre qu’ elle est une véritable artiste de scène.
En 2001 paraît son deuxième album « India morena » qui a reçu le label « Attention Talent » décerné par la Fnac dans lequel Barbara interprète ses compositions.
En 2005 elle enregistre son troisième album « Somos », entre candombe, tango, jazz et salsa, Barbara Luna continue à creuser cet élégant mélange acoustique salué par les connaisseurs, où la tradition rejoint les sonorités contemporaines. En 2006 son live, enregistré à Athènes, témoigne de toute la générosité et de la sensibilité de Barbara à travers ses chansons et son abandon total au profit du public. Cette année-là, en 2006, une rencontre avec Raul Paz aboutira à l’album « Ruta 3 » en 2009, où joie et mélancolie dansent ensemble : l’Argentine d’aujourd’hui, d’avant-garde.
« Femme de tempérament, elle métamorphose toutes les racines musicales d’argentine en une composition acoustique pleine d’énergie. » (Bouziane Daoudi, Libération 2009).

En mars 2014 en Argentine, « India morena » devient la chanson phare du spectacle central de la fête nationale de la Vendimia, plus de 80000 spectateurs par soir, 40 musiciens, 500 danseurs sur scène font la une de la télévision publique pendant quatre nuits.
‪En 2015 « Hijos del sol » son sixième album, elle enregistre entre son Argentine natale, Paris et la Bretagne . On retrouve une Barbara épanouie et profonde, une sonorité organique, enveloppante, à travers des percussions sublimes jouées par son ami Steve Shehan (musicien universel et éclectique dont les percussions ont accompagnées les plus grands artistes de la scène rock, world et de la chanson anglo-saxonne et française : Paul Simon, Alan Stivell, etc…) et sous la direction musicale de Jean’M’Ba N’guema.
Un pur bijou à ne pas manquer !

Ray, Raymond Le Breton : C’est dès ses 5-6 ans qu’il commence à apprendre l’accordéon à Quimperlé chez Jo Jégado, professeur de musique aveugle, très connu dans le Finistère, ayant formé bon nombre de musiciens en activité actuellement. raymondDe tout temps passionné de son instrument, Ray accompagne les groupes Folkloriques : de Pont Aven, avec Arnaud Jaffré (bombarde, saxophone), puis à Kerfeuten avec le groupe de danse Eostiged ar stangala, il participe à leur tournée au Canada. Il devient Champion de Bretagne lors de l a St loup à Guingamp 1995. Pour le Hang’Art, dont il est une des chevilles ouvrières, il accompagne les pardons de Nizon. En 2002, pour les 10 ans du Hang’Art, 31 groupes différents sont passés sur scène, Ray,  à cette occasion, bat le record de Jeu d’accordéon non stop en jouant plus de 27 heures d’affilée. On le retrouve sur de nombreux disques, entre autres ceux de Steeve Diwall, Telenn du, Celting pot, Sona Ca Sona et bien d’autres. Je tiens à signaler que cette liste n’a rien d’exhaustif, Ray en a tellement fait!

Soiree au Moulin du Grand Poulguin avec Barbara Luna et Ray

Samedi 1er juin, à partir de 20h30, Barbara Luna sera accompagné de Ray pour toute la soirée.

Décidément BARBARA LUNA aime ce lieu enchanteur qu’est le Moulin du Grand Poulguin.

Elle y revient pour cette soirée du 1 Juin avec un musicien adulé de nombreux pontavénistes, connu des gens du sud Finistère et reconnu par ses pairs pour son talent d’accordéoniste chromatique mais aussi pour ses qualités humaines dont la plus grande est bien l’humilité.

Nous parlons de Ray, Raymond Le Breton.

Né en 64, c’est dès ses 5-6 ans qu’il commence à apprendre l’accordéon à Quimperlé chez Jo Jégado, professeur de musique aveugle, très connu dans le Finistère, ayant formé bon nombre de musiciens en activité actuellement.

De tout temps passionné de son instrument, Ray accompagne les groupes Folkloriques : de Pont Aven, avec Arnaud Jaffré (bombarde, saxophone), puis à Kerfeuten avec le groupe de danse Eostiged ar stangala, il participe à leur tournée au Canada.

Il devient Champion de Bretagne lors de la St loup à Guingamp 1995.

Pour le Hang’Art, dont il est une des chevilles ouvrières, il accompagne les pardons de Nizon.
En 2002, pour les 10 ans du Hang’Art, 31 groupes différents sont passés sur scène, Ray,  à cette occasion, bat le record de Jeu d’accordéon non stop en jouant plus de 27 heures d’affilée.

Il a collaboré avec de plusieurs groupes de musique traditionnelle et World Music comme Telenn Du, Sona Ca Sona, les diaps.

On le retrouve sur de nombreux disques, entre autres ceux de Steeve Diwall, telenn du, Celting pot, et bien d’autres. Je tiens à signaler que cette liste n’a rien d’exhaustif, Ray en a tellement fait!

Avec son accordéon chromatique, il va de la musette au traditionnel en passant par le Tzigane, les tubes des années 80, le jazz, il est en fait très éclectique. C’est un musicien virtuose, parmi les meilleurs accordéonistes chromatiques de Bretagne, digne héritier d’Yves Menez, il nous donne à entendre, un swing jazzy, même dans la musique traditionnelle et  un phrasé très rare, expressif, sensible et généreux tel qu’il est lui-même : qualités de discrétion, d’humilité, de cette grande simplicité qui le fait aimer du plus grand nombre dans sa région.

Si l’on voulait l’apparenter à autre  musicien, ce serait difficile, tant le  jeu chromatique de Raymond est unique !

Anecdote à son sujet : à l’époque  de Keltia Musique;  PY Le Tallec le présentet à Jean-Louis Le Vallégant, son d’improvisation de World fusion avait tellement  séduit ce dernier qu’il  lui avait proposé de le suivre, mais le monde professionnel n’était pas le choix de Raymond pour sa pratique de la musique , pour laquelle il affectionne le jazz et l’impro … Nombre d’artistes n’ont donc pas eu la chance d’être accompagnés par Ray!

 

Bref vous l’aurez compris, sous son air de ne pas y toucher, c’est un personnage, un crac dans son domaine. C’est donc l’occasion pour ceux qui ne le connaissent pas encore de le découvrir accompagnant Barbara Luna et sa voix des plus envoutante, ce prochain samedi 1er juin 2013, pour les autres ce sera comme habituellement un plaisir renouvelé !

Sylvie Robin

 

 

 



 

Concert : 18 mai Barbara Luna avec Vianney

Ils étaient déjà venus en concert au Moulin du Grand Poulguin en novembre dernier.

Née en plein cœur de la pampa Argentine, à Roque Perez,  Barbara Luna a grandi dans les grands espaces.  L’omniprésence de la nature dans le destin des Hommes, les cieux aux reflets changeants, le respect de la Terre et de ses rythmes, ce sont des valeurs qui ont forgé la musique et la personnalité de Barbara, fille de « péon ».
Chanteuse généreuse, au charisme étonnant, elle explore les racines africaines et amérindiennes de la musique argentine.
Des racines quelle a fait siennes à travers un métissage quelle assume avec un bonheur épanouit et quelle nous invite à partager, en affirmant ce que nous sommes : Somos.
Dans son âme résonnent les tambours éclatant plein de vie et d’espoir de la murga, la cumbia, pendant que son cœur s’emballe sur un boléro, un tango, ivre de passions…
Cette voix magnifique va une nouvelle fois enchanter les murs du Moulin et les  eaux vives de l’Aven : Un grand plaisir pour tous ceux qui pourront  être présent à ce concert.
BARBARA LUNA accompagnée de Vianney ci contre.




Vidéos de Barbara Luna














Une précédente soirée au Moulin du Grand Poulguin à Pont Aven.

http://www.moulin-pontaven.com/soirees-de-novembre-2012/